Carina

Ow

Design, Space + Communication

Design d’événement pour Lift Experience 2010

with AAS, Berlin & Frederic Teschner Studio, Paris

Ce projet était sur le design d’événements pour Lift Experience 2010, englobant la conception de l’exposition, la structuration des espaces d’activités et la conception du système de la signalétique. Lift Experience est fréquentée par environ 1000 participants et concerne le domaine des technologies numériques. L’événement est constitué d’une série d’activités y compris des discussions, des ateliers et une exposition.

Lift Experience 2010 a eu lieu au Centre International de Conférences de Genève (CICG). Rénové en 2005 avec des ajouts spatiaux, le CICG se compose d’un grand hall, d’un auditorium, de salles polyvalentes et de salles de réunion. Comme le centre des congrès a une forte identité visuelle avec une profusion de couleurs et de textures existantes, l’idée était de ne pas encombrer davantage, mais de délimiter les zones clés avec un design contrasté, tout en étant complémentaire dans sa distinction. Par conséquence, des matériaux simples avec des caractéristiques typiques aux couleurs neutres ont été soigneusement assemblés avec un accent sur les détails d’assemblage. La même rationnelle a été appliquée au système de la signalétique constitué de ballons surdimensionnés aux couleurs monochromes.

La scénographie de l’exposition pour Mode Demo, une exposition d’œuvres expérimentales par les artistes médias, était centrée sur l’idée du filtrage de la lumière comme tous les artistes ont nécessité soit d’un réglage de lumière relativement sombre soit d’un réglage permettant un contrôle efficace des conditions d’éclairage pour les projections. Une combinaison de films noir en PVC de haute brillance et mat délimitait l’espace d’exposition du reste du centre des congrès. Ils ont été utilisés pour leur qualité de blocage de la lumière et pour leurs effets intéressants de lumière et réflexion sur leurs surfaces, ce qui a contribué à alléger l’ambiance générale de ces écrans géants. Par rapport à l’installation du stand de chaque artiste au sein de l’espace d’exposition, l’idée était de développer des dispositifs donnant une impression de prototype qui était cohérent avec la nature expérimentale des œuvres présentées.