Carina

Ow

Design, Space + Communication

Pixels par personne

Depuis 2004, près de 70 points d’accès WiFi ont été installés dans les principales zones publiques de Genève, y compris les principales places publiques et les parcs. L’objectif de Pixels par personne était de développer un système d’affichage d’information sous la forme d’installations qui donneraient une existence tangible au réseau WiFi public de la ville de Genève. Après quelques recherches, il a été constaté que la plupart des gens qui ont accès au réseau WiFi dans les espaces publics l’utilise principalement pour accéder l’internet depuis leurs smartphones (ceux qui utilisent une connexion WiFi pour des travaux le feraient dans un endroit avec un environnement favorable et les agréments appropriés). Par conséquent, les principaux utilisateurs du WiFi dans les espaces publics sont des gens sur la route qui se connectent au réseau pour des périodes de temps relativement courtes Ils sont probablement aussi une population de techno-savvy et bien connectés à la communauté en ligne.

En images, les connexions WiFi sont généralement représentée comme une série de vagues fluctuant provenant indicateurs de puissance du signal qui diminuent et augmentent en fonction de l’intensité du signal WiFi. Ceci a inspiré la création d’un système qui ne voulait pas rester statique, mais serait plutôt dans un état de mouvement constant. Pour représenter cette idée, chaque installation prend la forme d’une surface dynamique OLED modélisée différemment à chaque fois selon les caractéristiques disponibles sur le site. Les Organic LEDs (OLEDs) ont été spécifiées pour la surface des installations, parce qu’elles fonctionnent dans la lumière et l’obscurité, et peuvent donc contribuer à la qualité spatiale du lieu d’installation de jour comme de nuit.

La surface est composée d’unités de base du OLED qui représentent des pixels carrés de 5x5cm. Le système graphique est conçu comme différentes configurations de ces pixels formant des images provenant des motifs classiques du signal WiFi. L’image sera modifiée pour refléter le trafic réseau, le nombre de pixels utilisés dans la composition de l’image est proportionnel au nombre d’utilisateurs connectés. Pour renforcer davantage les relations entre les installations et les gens dans l’espace public, les installations offrent aussi aux utilisateurs la possibilité de créer leurs propres “graffiti urbain numérique”. Les utilisateurs peuvent se connecter à une application en ligne et de créer leurs propres images de pixels qui seront affichées sur les surfaces OLED seulement quand ils sont à proximité des installations. Les installations fournissent également des statistiques sur l’utilisation de WiFi dans toute la ville. Ces statistiques seront affichées en alternance avec les images de pixels, ainsi que sur le site, où une galerie des images créées par les utilisateurs des images pixel pourra être visualisée. L’interactivité ajoutée vise à induire un sentiment de participation et d’appropriation de ces installations par les utilisateurs, et de promouvoir l’utilisation du réseau WiFi parmi ceux qui ne sont pas encore engagés dans l’expérience du WiFi public.